Actus

05/07/2006

Roth 2006 ou Un week end inoubliable !

posté à 10h42

Long résumé de ce week end hors du commun:

Vendredi: départ pour Roth seul en voiture, pour un voyage de 7h30', fatiguant!
Sur une aire d'autoroute je partage quelques instants avec les triathlètes de Villeurbanne qui seront 26 au départ (un record!), impressionnant pour un club français sur une course à l'étranger (nous étions 15 de vesoul l'année passée).
Arrivé sur le site vers 16h, je vais directement retirer mon dossard..tout va bien !
18h30': je rejoins dans le stadium, Gael Mainard, Eric Millard et Stéphane Palazetti pour suivre la fin du match Allemagne/Argentine, les allemands ont la pression....
19h30': fin du match , beaucoup de bruit dans les rues, les petits drapeaux noir, jaune et rouge flottent aux fenètres des voitures, c'est le moment d'aller à la pasta party..
Guy Hemmerlin qui s'occupe de tous les français à Roth m'invite à la table des "vip", sympa, ça commence bien..
23h : bonne nuit tout le monde , il est temps que je récupère un peu le manque de sommeil de ces derniers jours.

Samedi:
La veille de la course, à Roth , ça commence à bouger pas mal, je fais un tour sur le site histoire d'acheter de quoi réparer en cas de crevaison, et mes barres énergétiques..
il y a beaucoup de matériel à voir et les prix sont plutot raisonnables, ça donne envie !

11h: c'est le briefing de course pour les français, la pression monte d'un cran.

l'après midi, il me faut encore rouler une heure histoire de tourner les jambes, les sensations ne sont pas bonnes mais qu'importe, c'est bien demain le plus important...
17h: dépot du "Plasma" dans le parc immense ou sont déja positionnés quelques 2500 vélos (tous plus beaux les uns que les autres).
Il est temps de prendre rendez vous avec Christophe Bastie (mon coach) et ses jeunes acolytes accompagnateurs, pour ne pas regarder le match tout seul....super accueil de la famille allemande qui les reçoit, bonne soirée avec en plus la victoire de la france...

23h30' : il faut dormir, et vite car le réveil est règler à 4h15'

Dimanche: réveil, gateau diététique, et hop là c'est parti pour une belle journée, qui s'annonce difficile.

Dans le parc à vélo règne une ambiance particulière, une ambiance de calme avant la tempète , une ambiance d'Ironman tout simplement ou mème les pros ne sont pas sur de finir la course et ou tout le monde s'intérroge sur la manière dont cela va se passer..
Gonflage des boyaux, un peu de graisse et de crème solaire, collage des barres sur le cadre, enfilage de combi et nous voila dans l'eau (chaude; 22°C) du canal Main Danau, dernière tape dans le dos avec Cyrille Neveu, poignée de main avec Eric (Millard de Beaune), on se dit à ce moment là en voyant les milliers de personnes agglutinés sur le pont et de part et d'autre du canal que la journée sera encore une fois fantastique dans ce cadre là et qu'on aura des souvenirs à se raconter dans 10 /15 ans....j'ai encore la "banane" (sourire) malgré ma 3ème participation.

La course:
nous sommes 350 en 1ère vague à 6h20', j'effectue un départ assez lent, j'ai peu nagé ces derniers temps , pas d'affolement, sur ces distances ça ne sert à rien de s'énerver...., 1er demi tour après 1500m tout va bien, j'ai "récupéré" les pieds du concurrent devant moi et me laisse "glisser" jusqu'a la sortie de l'eau , sans en faire trop..
8' de retard sur le meilleur , jusque là rien d'anormal, c'est quand mème Al Sultan (vainqueur à Hawaii l'an passé!)
C'est maintenant que tout doit se jouer pour moi, dès le début du vélo je me sens bien et bien que peu renseigné sur les écarts et ma place, je double assez vite des concurrents avec des petits dossards (pros), au 50 ème je reprends Christophe Bastie, je suis étonné car j'espérais le reprendre mais bien plus loin, (il n'était pas dans un grand jour), ensuite, je continue de doubler quelques concurrents mais je ne sais toujours pas oû je me situe, et déja le solar berg arrive, il y règne une ambiance de folie (comme d'habitude !!), et encore une fois difficile de rester insensible à cette foule et à ce bruit de crécelles, néanmoins, j'ai la lucidité de mettre le petit plateau (42) car je sais (par expérience!) que ce n'est pas dans cette côte de 700/800m qu'on fait sa place!!
Les sensations sont bonnes et je commence à ètre rassuré sur le fait de poser le vélo dans les 10.
Au 100 ème je passe Gafy (Gael Mainard), et je lui demande combien il reste de gars devant, et là , il me dit 3, bon ok ça veut dire que je suis 4ème à ce moment là de la course et que si tout se passe bien, je vais pouvoir profiter d'un retour au parc à vélo en 4ème position et seul...
c'est le cas malgré quelques crampes que j'arrive à faire passer dans les derniers kilomètres.

Dans l'aire de transition, c'est la folie, il n'y a pas de mot pour décrire ça , il faut le vivre..
En partant pour le marathon , j'entends des français qui m'encourage, inutile de dire que ça motive, d'autant plus que cette année j'avais envie de bien faire (cad, faire le marathon sans m'arrèter ou marcher).J'applique malgré tout les conseils de mon coach (CB) et marche quelques mètres à chaque ravitaillement pour bien m'alimenter, je ferai tout la course à pied sans prendre de solide, ni gels mais en buvant en bonne quantité boisson énergétique et coca donnée par les (4000) bénévoles !
Au 10 ème je croise les "stars", Faris Al sultan est toujours devant mais Macca (Chris Mac Cormack) n'est pas loin et cours très vite,"rasta rocket" (Kieren Doe) semble bien, je reste 4 ème jusqu'au 21ème kilomètre , et je vois me passer Bjorling (2h45' au marathon excusez du peu!!) et Fachbarch, un allemand, je reste concentré et attends "mon" coup de barre habituel vers le 25 ème, mais heureusement cette année il ne viendra pas, et j'irai chercher le 2ème demi tour sans encombre, au 30 ème je croise CB qui est 10ème (il finira à la 18 ème place ), les jambes sont lourdes mais le moral est au beau fixe, il reste 4 km et je croise beaucoup d'athlètes qui débutent leur marathon, quelques zig zag sur le chemmin et enfin , voila le 41ème km , celui que j'attends depuis 6 mois , celui pour lequel je m'entraine depuis toutes ces années, celui qui marquera ma "carrière" de triathlète, une arrivée mémorable et inoubliable dans le stadium, ou le public n'est pas avare de cris et d'encouragement pour un français inconnu qui vient se mèler à l'élite , pour quelqu'un qui vit un rève éveillé avec cette 6 ème place dans une course de haut niveau, c'est beau j'en profite !! Je n'avais jamais connu pareil émotion ..
fabuleux!!

je n'ai pas envie de quitter le stadium, j'y suis trop bien, quelques mots de Félix walschoffer (l'organisateur) et de Guy Hemmerlin me font prendre conscience de la performance, 8h25' et quelques secondes de bonheur, il n'y a qu'a Roth que je pouvais vivre ça !

Ensuite, le calme revient lentement, remise de médaille et tee shirt de finisher, des temps par discipline (tiens j'ai pas le meilleur temps vélo, dommage!), et la bière (sans alcool!) du réconfort, un bon massage d'une demi heure, un ravitaillement d'arrivée "énorme" , récupération de ma voiture laissée au départ à 10 km de l'arrivée , du vélo etc... un petit Mac do rapide
une douche, et retour sur le stadium vers 22h pour le feu d'artifice final.

23h: à l'heure ou beaucoup sont aller se coucher, (jaurais peutètre du faire de mème..), nous étions quelques athlètes invités par Félix et Guy, pour boire un verre (enfin un et plus si affinité avec la bière locale!), en compagnie de Mac Cormack, Doe , Shortis, Mainard, Neveu,et quelques menbres de la "tribu" ETC, on a passé une bonne soirée, j'ai mème amélioré mon anglais , c'est vous dire!!
Dodo à 4h30', aie aie aie la récup, et pis bon tant pis , je ne suis pas pro...

Lundi: dur dur le réveil, pour aller vers 10h au petit déjeuner organisé spécialement pour les français (500), accueil chaleureux et remise des prix à partir de 11h, des instants privilégiés......

Le retour l'après midi fut moins marrant, je me suis arrèté faire une sieste au bout de 100km, mais dans l'ensemble s'est bien passé, ça faisait plaisir de retrouver la famille car j'étais peu présent cer derniers temps.. mais je vais me rattraper!!

Maintenant, il est temps de troquer ma casquette de coureur contre celle d'organisateur du triathlon du lac de Chour le 06 août, ou j'espère ètre aussi performant.. et accueillir les triathlètes du mieux possible.
N'oubliez pas qu'il y a une place à gagner pour Roth 2007, et que je sais ce qu'on vous offre, Roth "l'usine à rève", la mecque du triathlon européen..


Remerciements:
-A ma femme et mes filles qui ont supporté ma préparation
-A mon club de Vesoul qui me soutient depuis plus de 10 ans
-A Christophe Bastie qui a accepté de m'apporter toute son expérience de l'ironman au travers des entrainements qu'il m'a proposé.
-A mes partenaires qui m'ont fait confiance cette année et notamment "culture vélo" à dole (le scott à été parfait pour cette course!)
-A l'équipe d'ETC, Guy Hemmerlin en tète pour tout le travail qu'ils font pour garantir aux français le meilleur accueil qui soit !
-A tous ceux qui m'ont encouragé avant , pendant, et félicité après l'épreuve, ça m'a fait très plaisir!

 


Autre news:
28/10/2015 : KONA , c'est plus fort que TOI !
09/07/2015 : 4 victoires en un mois !!??
02/04/2015 : Saison 2015
06/10/2014 : ça c'est fait !!
22/06/2014 : Spiderman
03/05/2014 : Lacanau-tri-events, on y est !
10/10/2013 : 3 mois bien remplis ! et quelques podiums...
27/06/2013 : j'ai succombé aux charmes de la belle allemande !
29/04/2013 : Triathlon du pays du roi Morvan et Mansigné !
26/01/2013 : Nouvelles épreuves 2013 .


» Consulter les archives

RSS